L’activité autonome ou jeu libre de l’enfant

 

Vous avez certainement déjà entendu parler de jeu libre ou d’activité autonome mais au fait, qu’est-ce que c’est ?

Ce qu’il est déjà important de savoir c’est que l’activité autonome est un besoin fondamental de l’être humain dès sa naissance. L’activité autonome ou jeu libre est une activité initiée et conduite par l’enfant lui-même ; orientée par le plaisir et l’envie d’agir. L’enfant décide des règles et de la durée de l’activité. L’adulte quant à lui à un rôle important, celui d’observer et de rester disponible. Le jeu libre n’a pas forcément de finalité mais c’est en revanche un véritable trésor pour le développement de l’enfant.


Devenir autonome, c’est acquérir peu à peu une forme de contrôle sur soi-même et sur sa vie.

Les avantages pour votre enfant :  

  • Il se perçoit comme compétent, reconnu dans son individualité. Cela va développer sa confiance en soi.

  • Le jeu libre stimule l’autonomie, votre enfant va devoir faire ses propres choix et par conséquent il dépendra moins de vous. Il peut décider seul de ce qu’il va faire et comment le faire.

  • L’activité autonome permet à l’enfant d’expérimenter par lui-même et à son rythme diverses situations ; et d’apprendre à apprendre.

  • Elle lui permet de vivre des opportunités et des expériences.

  • De soutenir le processus de prise de conscience de lui-même et de ses compétences.

  • Le pouvoir que l’enfant a sur les choses lui permet d’être auteur et de développer de plus en plus sa maitrise sur le monde.

  • Sa conscience de lui, des choses, du monde est faite de cet ensemble d’expériences.

  • L’activité autonome est source de plaisir, de créativité et favorise un développement harmonieux.

  • Elle favorise la pensée créative, un même objet peut être utilisé de différentes manières selon l’imagination de votre enfant.

  • Il va apprendre à jouer avec les autres. Les enfants n’ont pas besoin qu’un adulte leur montre comment faire. Ils apprennent beaucoup les uns des autres en période de jeu libre.

  • Cela développe les habiletés sociales. L’enfant apprend à s’affirmer, à contrôler ses émotions et ses impulsions, à négocier avec les autres, à se faire des amis tout cela sans que l’adulte n’intervienne.

Comment favoriser le jeu libre :

Pour que l’enfant puisse évoluer librement dans son espace, il est indispensable que celui-ci soit sécurisé et sécurisant. L’enfant doit pouvoir bouger autant qu’il le veut. Il doit pouvoir se livrer en toute sécurité à toutes ses initiatives. Il est important de mettre à disposition de votre enfant, du matériel et des jeux adaptés à son âge et ses compétences. Ce matériel sollicitera son activité et stimulera son activité motrice, cognitive et sociale de manière indirecte.

  • Laissez du temps à votre enfant pour jouer. Les journées sont très remplies mais il faut absolument que vous lui laissiez du temps pour jouer librement.

  • Montrer à votre enfant que le jeu est important. Il s’agit d’une bonne façon de s’amuser en utilisant son imagination.

  • Evitez d’intervenir quand votre enfant joue seul, cela pourrait couper son imaginaire.

  • Laissez votre enfant jouer dehors. A l’extérieur il a accès à tout un tas de matériaux (ex. : terre, sable, caillou, branche, tronc d’arbre) et à beaucoup d’espace qui favorise le jeu libre.

  • Laissez-le rêver, s’ennuyer. Nous avons parfois l’impression que notre enfant s’ennuie, rêvasse. Et bien laissez-le, il développe ainsi son imaginaire.

 

En conclusion, en tant que parents nous avons souvent l’impression de devoir « combler » les moments d’inactivité de nos enfants, alors qu’en les laissant s’occuper par eux-même, ils vont apprendre tout autant voir d’avantage…

Comme toujours, le secret réside dans l’équilibre…

Des questions ? N’hésitez pas à me contacter !
L’activité autonome ou jeu libre de l’enfant

2 commentaires sur “L’activité autonome ou jeu libre de l’enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut